Atelier nail art, par Maoya.

J’ai commencé à porter du vernis en 1998 pour un mariage (j’avais entre 8 et 10ans), c’était un joli doré. Mais à cause de mes études et l’interdiction de porter vernis et bijoux j’ai laissé les flacons au fond du placard. Et puis un beau jour je m’y suis remise. Pour moi le vernis c’était simple on met une couche et voila on attend que ça sèche.

Mais j’avais tout faux! Et j’ai eu la chance de faire partie des personnes retenues par Maoya pour inaugurer son nouveau projet d’ateliers nail art. Pour ceux qui ne la connaissent pas, Maoya, est une blogueuse toulousaine passionnée par le nail art et tout ce qui touche aux mains et ongles, d’ailleurs elle tient son blog depuis un an.

Sur le papier l’atelier, organisé sur 2h30, était présenté comme un moment convivial pour apprendre les bases , les soins, la pose de vernis et quelques techniques de nail art faciles à appréhender. En bonne débutante j’ai sauté le pas et j’y suis allée.

atelier nailart

L’atelier s’est déroulé au frais(chose importante il faisait 32°). Nous étions un petit groupe de quatre filles. A mon arrivée une table était dressée avec à chaque place:

-une assiette en carton qui nous a servi de support,

-un support à capsule, car Maoya a pris soin de nos ongles et nous a évité de nous dissoudre les ongles à force de tester les couleurs et techniques,

– un bâtonnet de buis et un cure dent.

– un rouleau de stripping tape (petit scotch fin de couleur ou argenté)

Sur la table étaient réunis une multitude de vernis (quel choix!), deux coupelles avec des cupules (certaines préalablement vernies par les soins de Maoya et d’autres  brutes). Un stock important des pinceaux et de dooting tool (pour faire de jolis pois, enfin essayer) étaient à notre disposition. Il y avait aussi un présentoir avec des vernis, des soins et des outils tels que des stylos.

L’atelier a débuté par un soin des mains avec gommage, puis un soin des cuticules que nous avons appris à faire sur nous-même sous les consignes avisées de Maoya et en prime un petit massage de la main par l’experte. Nous n’avons pas mis de crème hydratante parce que sinon nous n’aurions pas pu continuer l’atelier.

Ensuite nous avons attaqué les choses sérieuses. D’abord comment poser du vernis, et la surprise en seulement trois coups l’ongle est parfaitement recouvert, enfin chez les autres parce que moi cette fameuse goutte qu’on étire ben elle doit s’évaporer j’en ai jamais assez.

Et puis après avoir bien observé et écouté nous avons, comme chacune le souhaitait, tester les deux techniques proposées.

– Le dooting tool, objet un peu bizarre, a été une très bonne découverte. J’adore les pois!!! On peut en faire de toutes les tailles et surtout c’est tellement plus facile à manier que la mine d’un critérium.

– Le stripping tape, est un rouleau de scotch décoratif très fin qui peut avoir deux utilisations. La plus simple à mon avis est celle qui consiste à le poser sur la manucure pour agrémenter ou un seul doigt et faire un accent nail, soit tous. La deuxième nécessite de faire une première couche d’une couleur, poser le stripping tape, passer une deuxième couche de couleur par dessus, et avant que le vernis sèche, de retirer le scotch pour permettre à la première couche de se dévoiler.

Maoya nous a proposé des exemple sur ses roues d’ongles:

atelier nailart-2

Ensuite comme nous avions des petits bouts de mousse sur la table nous avons pu aborder le gradient. L’idée est de choisir deux couleurs voire plus et de faire un dégradé de ces couleurs lors de l’application sur l’ongle. J’avoue que c’est ni facile à faire, ni facile à nettoyer parce qu’on a du vernis jusqu’à la phalange suivante. Merci les pinceaux fins mis à dispositions.

Puis il était temps de faire une pause, parce que boire du thé glacé pendant l’atelier c’était bien mais gouter à l’excellente tarte aux pommes et aux cookies c’était mieux!

atelier nailart-3

En bonus, nous avons pu, en dépassant l’horaire de fin d’atelier, avoir droit à une jolie manucure faite par Maoya en personne. Ça me fait même mal au cœur de penser que je dois l’enlever tellement j’adore le petit coté seventeen. Mais maintenant que je sais faire des pois je vais m’entrainer! La photo a été prise par Maoya.

atelier nail art

En conclusion l’atelier était intéressant car il nous a permis de voir les bases, il y avait des informations pour les débutantes comme pour celles qui s’y connaissaient déjà un peu. L’ambiance était très agréable, comme un après midi entre copines. Et la question du prix, par ce qu’on y coupe pas, est vite réglée. Pour 2h30 d’atelier avec tout le matériel et les vernis fournis, ainsi que le gouter, Maoya ne demandait que la modique somme de 15 euros.

La seule petite réflexion que je ferais est qu’il me semble qu’il aurait été plus intéressant que l’on voit une technique, qu’on s’y entraine, puis qu’on voit l’autre. J’aurais aimé que soient donné au moins une fois des consignes pour réaliser un modèle pour bien comprendre la méthode. Et on aurait surement pu mieux profiter du travail des unes et des autres.

J’espère pouvoir renouveler l’expérience lors de prochains ateliers, il y a tellement de choses à apprendre dans ce domaine.

Publicités

À propos de Flo

Je peux être à la fois gamine et responsable, idiote et intelligente, impulsive et réfléchie mais ce que je suis tout le temps (ou presque) c'est amoureuse de la vie et des petits bonheurs cachés du quotidiens.

N'hesitez pas à me laisser un ptit mot!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :